Le 100e pour Roger !

Exceptionnel, historique, sensationnel. Le suisse de 37 ans réalise l’exploit de passer la barre des 100 titres en carrière.

Récit de sa finale historique

Cela ne faisait aucun doute, le 100e titre allait venir. L’enjeu était de savoir quand. Dimanche vers 17H50 à l’heure de Dubaï, Roger Federer s’impose au terme d’une finale à sens unique face à Stefanos Tsitsipas. Le jeune grec de 20 ans qui avait remporté le dernier match face au suisse n’a rien pu faire.

Le score 6/4, 6/4 n’est pas représentatif du match. Pour ainsi dire, Federer n’a concédé qu’une seule balle de break durant tout le premier set.

Le premier set était largement à l’avantage du Suisse. Amorties, coups droits fulgurants et une première balle retrouvée.

Au deuxième set le jeune joueur à resserré son jeu, offrant un duel magnifique. Les deux joueurs jouaient un tennis fantastique. En fin de deuxième manche (à 4 jeux partout) le grec lâche deux coups droits en faute. Ce qui laisse l’occasion pour Roger de breaker. Plus que quatre points pour devenir le deuxième joueur de l’histoire ATP à atteindre la barre des 100 titres. La balle de match historique se finie par un point dans le filet par Tsitsipas.

Coté statistique, le « papi » du circuit a tout le temps gagné sur dur en final contre un joueur ayant un revers a une main. (18 victoires) Ceci caractérise bien la maitrise de Roger face à ce type de joueur.

Les félicitations des personnalités et marques

Jimmy Connors ancienne gloire du tennis et le seul joueur ayant plus de titres que Federer (109 titres, un record) n’a pas laissé l’occasion de partager sa joie pour le Suisse.

« Bienvenue dans le club des victoires en tournois à trois chiffres. Je me sentais un peu seul, heureux d’avoir ta compagnie ».

ATP tour : « 100 raisons d’avoir le sourire »

Rolex : « Félicitations Roger »

Impossible donc de ne pas penser à aller chercher le record de Connors pour être définitivement le joueur le plus influent de tous les temps dans son sport.

En attendant nous le retrouvons pendant la tournée américaine la semaine prochaine.

Une chose à dire, profitons de ces derniers moments de magie offert par le Suisse.

Come on Roger !